Regrouper ses crédits pour sortir du surendettement


Rachat crédit

Le surendettement provient de la contraction de plusieurs crédits par l'emprunteur. L'emprunteur qui a du mal à gérer ses multiples prêts peut demander à faire regrouper tous ses crédits, de tous types. Avant d'aller plus loin, le guide du rachat de crédit saura vous informer le plus efficacement possible : https://www.boursedescredits.com/guide-simulation-rachat-credit-799.php

La méthode semble être une bonne solution pour certains, mais encore faut-il remplir les conditions pour pouvoir en bénéficier.

Le surendettement 

Le système actuel permet à tout individus de pouvoir contracter plusieurs prêts, crédit immobilier et/ou crédits à la consommations. Cependant s'ils sont mal gérés par l'emprunteur cela peut conduire à des situations financières difficiles. Une solution de regroupement existe et est proposée par de nombreux organismes bancaires et financiers. La restructuration ou consolidation de vos dettes ou le rachat de prêts peut s'obtenir lorsqu'il est accompagné d'une garantie mobilière ou immobilière. Tout propriétaire ou locataire peut faire une demande. Si elle est acceptée elle pourra lui éviter d'être fiché auprès de la Banque de France.

Le principe du regroupement 

C'est une restructuration des dettes de l'emprunteur qui lui permettra de réduire ses mensualités en allongeant la durée de ses prêts. Ainsi le taux d'endettement est minimisé afin de rétablir un pouvoir financier chez l'emprunteur. L'optimisation des mensualités peut atteindre jusqu'à 60 % dans certaines circonstances. L'allègement de l'ensemble des dettes n'empêche pas un emprunteur avec des revenus suffisants de pouvoir contracter un nouveau prêt si les mensualités ne sont pas supérieures à celles déterminées par le regroupement de ses crédits.

Les conditions à remplir 

Pour pouvoir regrouper ses crédits il faut déterminer le taux d'endettement provenant de l'ensemble des crédits. Si ce dernier ne dépasse pas les 35% de vos revenus alors il vous sera possible de faire une demande. Dans le cas inverse très peu d'organisme seront prêt à l'accepter. Vos revenus sont un facteur de poids pour l'acceptation du dossier, certaines professions libérales ou les travailleurs avec un statut d'indépendant risquent de devoir remplir des conditions plus exigeantes. Il faut aussi être domicilié en France pour pouvoir prétendre à cette solution.